L'équipe nationale suédoise organisera un contre-la-montre fermé ce week-end à Stockholm

Julien Boulard

Le Centre national suédois d'entraînement organisera un contre-la-montre fermé vendredi et samedi pour ses meilleurs athlètes.

En plaisantant, on parle de «Stockholm Closed», juxtaposée à la «Stockholm Open» qui était prévue pour avril avant que la pandémie de coronavirus n'entraîne l'annulation de pratiquement toutes les rencontres de natation sur terre au cours des 6 prochaines semaines.

Contrairement à la plupart des pays du monde, la Suède est restée généralement ouverte aux affaires, malgré quelques variations locales. Jusqu'à présent, le gouvernement n'a interdit que des rassemblements de plus de 500 personnes. Les écoles primaires restent ouvertes, les frontières ne sont que partiellement fermées et il n'y a pas eu d'ordres de mise en quarantaine ou de fermeture de lieux publics généralisés, bien que des directives aient été proposées pour déplacer les réunions vers des plateformes numériques lorsque cela est possible.

De nombreux nageurs prévoient d’être dans un état semi-effilé pour les courses de ce week-end, donc il devrait y avoir des temps rapides sur la planche. Parmi les nageurs attendus, on compte le détenteur du record du monde et médaillé d'or olympique Sarah Sjostrom, Michelle Colemanet Cal s'engagent Björn Seeliger.

Alors que les Jeux olympiques ont été officiellement reportés à 2021 mardi matin par le Comité international olympique, les nageurs peuvent toujours s'entraîner au Centre national d'entraînement en raison de l'approche relativement moins draconienne du pays.

La Suède compte 2 554 cas confirmés de coronavirus avec 62 décès confirmés de complications liées au COVID-19.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Dans le sport, le coronavirus ne montre aucun respect pour les stars ou les jeunes

Les sports de haut niveau ont été l'une des premières activités sociales fermées par la pandémie de coronavirus et de nombreux athlètes, qui jouent devant la foule et s'entraînent avec des coéquipiers, ont été parmi les victimes de haut niveau. Alors qu'une seule personnalité sportive, l'ancien président du Real Madrid […]