WFI garde la porte de retour ouverte pour Narsingh Yadav

Julien Boulard

Si Narsingh Pancham Yadav vise un retour et veut se qualifier pour les Jeux olympiques de Tokyo, la Fédération de lutte de l'Inde (WFI) n'arrêtera pas le grappler contaminé, dont l'interdiction de quatre ans se termine en juillet de cette année.

Si les Jeux Olympiques devaient se dérouler comme prévu plus tôt en juillet-août, Yadav n'aurait pas eu la chance d'y participer. Mais maintenant une année entière à sa disposition après que la pandémie de COVID-19 a forcé le report des Jeux, il peut revendiquer une réclamation dans la catégorie 74kg dans laquelle l'Inde n'a pas encore obtenu de quota.

A LIRE AUSSI |
Le report des Jeux olympiques était la pire crainte de Vinesh

Yadav s'est vu imposer une interdiction de quatre ans pour avoir échoué à un contrôle antidopage par le Tribunal arbitral du sport (TAS) en août 2016 après un appel de l'Agence mondiale antidopage (AMA) quelques heures seulement avant le début de son combat au Rio Olympic. Jeux.

«Nous ne l'arrêterons pas s'il vient à nous et dit qu'il veut participer. Nous en avons discuté. Une fois sa période d'interdiction terminée, il sera éligible à un retour », a déclaré à PTI Vinod Tomar, secrétaire adjoint de WFI.

L'Agence nationale antidopage (NADA) avait accepté sa théorie du sabotage selon laquelle ses boissons étaient dopées après avoir été testé positif pour une substance interdite avant les Jeux de Rio.

A LIRE AUSSI |
Bajrang fait don d'un salaire et demande le report des Jeux de Tokyo

Yadav, maintenant âgé de 31 ans, s'était qualifié pour les Jeux de Rio après avoir remporté une médaille de bronze aux Championnats du monde de Las Vegas en 2015.

Cependant, le célèbre Sushil Kumar, qui a raté l'épreuve de qualification olympique en raison d'une blessure, a ensuite demandé un procès contre Yadav et l'a même traîné devant le tribunal, mais son appel a été rejeté.

Dramatiquement, Yadav a échoué aux tests antidopage effectués en juin et juillet et s'est vu imposer une interdiction de quatre ans, un jour avant son combat d'ouverture aux Jeux de Rio.

– "Je me suis entraîné dur pendant la période d'interdiction, prêt pour le retour" –

«J'ai toujours cru que si je n'avais rien fait de mal, il ne se passerait rien de mal avec moi. La vérité gagne toujours. Maintenant, vous voyez par la grâce de Dieu, j'ai à nouveau cette chance de nulle part », a déclaré Yadav.

«D'une manière ou d'une autre, j'avais le sentiment en moi de pouvoir participer aux Jeux olympiques. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai toujours eu ce sentiment. Je suis complètement concentré sur mon retour et déterminé à remporter une médaille aux Jeux de Tokyo », a-t-il ajouté.

Le WFI a déclaré qu'il serait heureux de le voir revenir malgré le scandale passé.

-Yadav nie tout acte répréhensible-

Yadav a soutenu qu'il n'avait rien fait de mal. «Pourquoi serais-je si stupide? Personne ne m'a cru, le gouvernement aurait dû faire quelque chose. Mais maintenant, j'ai cette chance en or. J'ai bien fait en 74kg. J'ai gardé un œil sur tous les lutteurs internationaux de ma catégorie.

«Je sais qui applique quelle technique, je continue de regarder leurs vidéos sur Youtube. Je suis prêt à les assumer », a-t-il déclaré.

«Je n'ai pas concouru mais je m'entraîne avec dévouement. Je m'étais qualifié (pour les matchs de Rio) en remportant la médaille de bronze aux championnats du monde (2015) grâce à mon travail acharné. Je suis convaincu que non seulement je me qualifierai pour les Jeux olympiques, mais aussi que je monterai sur le podium. »

«La lutte est ma vie. Je suis parti de zéro et j'ai fait beaucoup de bien dans ma carrière, remportant des médailles à tous les niveaux. J'ai participé à des dangals et je serai bientôt de retour sur tapis. Une fois la période d'interdiction terminée, je demanderai à WFI de me laisser essayer de participer aux épreuves de qualification olympique », a-t-il déclaré.

«J'ai également l'intention de participer aux championnats nationaux.»

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

THE FENCE (Clemson Club Swimming Hype Video)

De quel côté de la clôture allez-vous être? Owen Withycombe, le président sortant de l'équipe de natation du club collégial de l'Université de Clemson, vous implore de choisir. Il y a beaucoup de nageurs rapides dans le pays. Beaucoup de nageurs qui sont assis d'un côté de la clôture, pointant […]
THE FENCE (Clemson Club Swimming Hype Video)